Les Mouvements perpétuels (2020)

Un projet de Jocelyne Thibault, en partenariat avec le Boisé Notre-Dame, L'Entraide Pont-Viau et l'École Gadbois (volet Sourds), avec la collaboration des artistes Cynthia Heuser Rousselle et Francine Metthé.
Jocelyne Thibault_Les Mouvements perpétuels
Les mouvements perpétuels est une œuvre sculpturale d’organza et de broderie. Elle met en lumière une grande diversité d’approches créatives, la richesse des relations humaines et la nécessaire transmission générationnelle des savoir-faire manuels et culturels.
La réalisation de cette œuvre est le fruit d’une longue collaboration et fut cocrée dans le cadre d’une douzaine d’ateliers organisés avec trois partenaires : L’Entraide Pont-Viau, le Boisé Notre-Dame et l’École Gadbois, dont les missions distinctes ont amené une diversité de participants puisque ces organismes soutiennent des communautés culturelles, sociales et économiques différentes. L’Entraide Pont-Viau est un organisme communautaire qui contribue à bâtir un modèle local de communauté viable offrant une meilleure qualité de vie pour ses bénéficiaires. Le Boisé Notre-Dame est un grand complexe résidentiel pour retraités qui offre une multitude de services à sa communauté, dont un atelier de création. L’atelier à l’École Gadbois fut dédié à deux classes de malentendants.
L’œuvre textile met en scène des superpositions de photographies de mains – celles de tous les participants –, dans des gestuelles simples et délicates. Par l’ajout de fils rouge – noués, tissés ou brodés – chacun y a contribué en insérant des savoir-faire nuancés, en travaillant l’image et la matière avec l’idée de la rencontre. L’idée était de travailler avec la main comme symbole de la nature humaine. Dans diverses postures, elles transposent des émotions, des attitudes, elles sont en dialogue les unes avec les autres et, par des contorsions inhabituelles, participent du langage des signes. L’apport des élèves de l’École Gadbois est particulièrement significatif sur le plan de la gestuelle puisqu’en occupant leurs mains au profit de la broderie, j’altérais du même coup leur principal outil de communication.
Je remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec - Programme partenariat territorial Laval et la Ville de Laval pour leur soutien financier.
Photographies, impressions numériques sur organza, broderie
Série d’images composées 15 cm x 15 cm chacune
Organza, fil de polyester, acier (deux structures jumelles)
(œuvre autoportante) (1280 photographies assemblées)
1,80m haut x 4,25m large x 5,80m long (6 pi haut x 14 pi large x 19 pi long)
Jocelyne Thibault_Les Mouvements perpétuels
Jocelyne Thibault_Les Mouvements perpétuels
Entrez dans l'oeuvre...
Jocelyne Thibault_Les Mouvements perpetuels Jocelyne Thibault_Les Mouvements perpetuels
Jocelyne Thibault_Les Mouvements perpetuels Jocelyne Thibault_Les Mouvements perpetuels
Jocelyne Thibault_Les Mouvements perpetuels Jocelyne Thibault_Les Mouvements perpetuels